Le Collin-Mézin dynastie

Les colloques historiques du musée de la lutherie, Mai 2000

Dès le début du 20e  siècle, le papier à lettres et les publicités de la maison COLLIN-MEZIN, mentionnent la fondation de cet atelier en 1823 à Mirecourt, et en 1867 à Paris, et affirment une continuité de père en fils depuis cette première dateCette assertion semble fantaisiste, car le premier luthier membre de cette famille, Claude Nicolas naît en 1817 et ne se marie à Odile MEZIN qu’en 1841. Toutefois, le père d’Odile MEZIN est dit luthier ou archetier de 1817 à 38 (il sera mentionné ensuite indifféremment comme rentier ou jardinier), on peut considérer que la maison MEZIN a pu effectivement démarrer en 1823.

!